Administrateur.rice indépendant.e : l’alter ego du/de la dirigeant.e !

Administratrice indépendante chez Normandie administrateurs indépendants (NAI), je vous éclaire sur cet engagement dans les coulisses des entreprises.

En juin, Normandie administrateurs indépendants (NAI) a tenu son assemblée générale annuelle. À cette occasion, j’ai rejoint le bureau de l’association, pour m’y investir davantage encore, dans le champ de la « communication ». Mais au fait, c’est quoi un.e administrateur.rice indépendant.e ?

Plutôt éclaireur que donneur de leçon !

Intégrer la gouvernance d’une entreprise en tant qu’administrateur indépendant, c’est mettre son expérience de dirigeant au service d’un de ses pairs. Sa mission ? L’encourager à sortir la tête des dossiers pour prendre de la hauteur. Comment ? En entretenant une mécanique bien huilée de la concertation et du dialogue constructif. Par le mandat qui lui est confié, l’administrateur  indépendant vient rompre la solitude du chef d’entreprise en lui apportant son regard, son expérience, sa réflexion… dans l’objectif d’encourager la croissance de l’entreprise et de promouvoir son développement. Doté d’une vision bienveillante mais non complaisante, il agit à la fois en stimulateur, en facilitateur et en médiateur. Son rôle est transversal puisqu’il participe à l’orientation de la stratégie, veille à sa mise en œuvre, suit la bonne marche de l’entreprise et procède aux contrôles nécessaires. Un garant des bonnes pratiques de gouvernance !

« On ne « NAI » pas administrateur indépendant… on le devient ! »

Comment devient-on administrateur indépendant ? Par le fruit de l’expérience et le désir de la partager…. Et, plus concrètement, via une procédure de cooptation bien balisée. Le candidat à la fonction doit remplir certaines conditions, et, notamment :

    • avoir déjà exercé la fonction de dirigeant, lui offrant une vision globale à mettre au service du chef d’entreprise,
    • avoir déjà eu un mandat social,
    • et bien sûr, être doté de la motivation, des convictions et de l’exigence nécessaires pour s’engager pleinement.

…Autant de préalables qu’il s’agira de mesurer et d’évaluer à chaque étape de sélection : par dossier de candidature puis par entretien avec les membres du bureau.

L’objectif de l’association ? Constituer un réseau d’experts dont les spécialités se complètent et interfèrent les unes avec les autres pour tisser une toile de savoir-faire. Ainsi, chaque administrateur indépendant est reconnu pour sa plus-value sur un secteur d’activité, une compétence métier spécifique. Pour ce qui me concerne, on pourrait venir me chercher en tant qu’administratrice indépendante sur les volets énergies-environnement-réseaux-transformation digitale  : mes principales lignes de forces !

En formation continue…

Parce que la fonction ne s’improvise pas, l’administrateur indépendant s’engage à suivre un programme de formation, organisé et animé par le réseau.

Quatre modules sont rendus obligatoires :

  • Le guide pratique de la gouvernance
  • Intérêt social et gouvernance
  • Responsabilité civile et pénale de l’administrateur
  • La gouvernance et la stratégie

D’autres sont optionnels mais fortement recommandés :

  • Génération de mandat
  • Auto-évaluation des conseils

Et pour ceux qui veulent encore creuser un peu plus encore :

  • Fidéliser les talents
  • Les signaux faibles
  • Gouvernance et stratégie
  • Gouvernance et digital

NAI + APIA : deux partenaires fédérés dans un réseau mutualisé

Normandie administrateurs indépendants (NAI) et Administrateurs professionnels indépendants associés (APIA) ont choisi de s’unir pour promouvoir les administrateurs indépendants et conforter ainsi leur offre de service. Ensemble, ils totalisent 160 membres actifs qui exercent 245 mandats auprès des entreprises clientes (ETI, PME, start-ups…). Cette nouvelle organisation permet notamment d’homogénéiser les procédures de recrutement des administrateurs indépendants, de proposer des sessions de formation et des « think tank » conjoints, ou encore de mettre en œuvre des bourses aux mandats.

Autour du bureau de NAI désormais, nous avons…

  • Benoît Pellerin, président
  • Fabienne Corruble (communication)
  • Hubert de Germay
  • Guillaume Detourmignies (trésorier)
  • Francis Labrunye
  • Jean-Pascal Thorel

et aussi…

  • Marie Caplain (back-office)

Et n’oubliez pas qu’administrateur indépendant se conjugue aussi parfaitement au féminin, foi d’administratrice indépendante !

Contactez NAI

www.pdf24.org    Send article as PDF