Les essentiels de Normandie 360°, 100% pur jus de février

Que reste-t-il de février en Normandie ? À part un délicieux goût de crêpe (de la Chandeleur) et un subtil parfum de rose (de la Saint-Valentin), l’équipe éditoriale de Normandie 360° a surtout retenu des informations économiques et stratégiques de premier rang. Si vous êtes passés à côté, vous apprécierez sans doute ce résumé.


Première de cordée

La Normandie en tête du cortège « Territoires d’industrie »

Sur les territoires industriels, la Normandie veut aller vite et montrer l’exemple, pour profiter au maximum des opportunités promises par l’État (pour mémoire : 1,36 milliard d’€ d’aides sonnantes et trébuchantes sur l’ensemble des territoires sélectionnés). Ainsi, elle a déjà constitué les binômes élu local + industriel qui vont piloter l’élaboration des contrats de projets territoriaux industriels. Il faut dire que le temps presse pour ouvrir les vannes des crédits destinés à soutenir l’implantation, le développement ou la reconversion des industries : la signature de ces fameux contrats est attendue pour le 5 mars 2019, soit dans une petite poignée de jours à compter de la diffusion de ces Essentiels ! Le compte-à-rebours est lancé.

Découvrir les Territoires d’industrie normands et leurs binômes dans votre pack Action économique de février 2019


Augmentation du train de vie

200 millions d’€ de travaux pour les lignes SNCF de Normandie

C’est le double du montant consacré aux investissements ferroviaires en Normandie au début des années 2010. L’effort, bien que soutenu, sera-t-il suffisant pour enrayer la spirale d’obsolescence dans laquelle le réseau « s’enferre » depuis de nombreuses années ? Service, ponctualité, cadencement… c’est en effet dans ses trains que la Normandie tente, avec de moins en moins de succès, de dissimuler l’un de ses (rares) Talons d’Achille. Dans ce contexte, les vaches normandes ont de plus en plus hâte de voir passer les Omneos (rames Intercités nouvelle génération, livrées et mises en service en 2021) depuis leurs verts pâturages.

Détails à lire dans votre Pack Action stratégique de février 2019


C’est sa différence…

La Normandie reste seule sur la route vers la fusion académique

Très (trop?) bonne élève sur le chemin de la réunification, la Normandie fait exception au volte-face du ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer qui a finalement décidé d’abandonner son plan de fusion académique à grande échelle. Par mesure de proximité, les régions de France continueront donc de faire cohabiter plusieurs académies au sein de leur circonscription administrative. Notre recteur Denis Rolland, déjà très avancé dans le processus de fusion, est épargné par ce rétropédalage. Il sera, au 1er janvier 2020, le seul et unique recteur de Normandie.

Lire le détail dans votre pack Action économique de février 2019


L’homme du mois

Lucien Mallet, celui qui phosphore pour l’hydrogène

Exclusivité mondiale, son projet de production d’hydrogène vert à grande échelle par électrolyse de l’eau lui a ouvert la porte du cabinet du premier ministre Édouard Philippe le vendredi 22 février dernier. L’ingénieur-industriel, co-fondateur et président d’H2V industry (2 usines en projet à Port-Jérôme et Dunkerque), est actuellement à la recherche de fonds publics pour soutenir l’amorçage de cette nouvelle ressource qui pourrait remiser l’hydrogène gris, plus concurrentiel mais très polluant, au cimetière des énergies. Non content de ruer dans les brancards des énergies nouvelles, notre homme est également le binôme industriel de Virginie Carolo sur la portion Caux-Seine du Territoire d’industrie Vallée de Seine. Quand on a le vent en poupe, autant hisser la voile !

Lire le détail sur le projet H2V industry dans votre pack Action stratégique de février 2019


Le contrat du mois siècle

L’Australie plonge en eaux profondes avec Naval group

50 milliards de dollars ! C’est la coquette somme qui figure au bas du bon de commande signé ce 11 février par le premier ministre australien Scott Morrison pour 12 sous-marins nouvelle génération conçus et fabriqués par Naval group. Le coq français a chanté ce mois-ci au soleil de Canberra, relayant les rugissements des lions normands, fiers de voir l’enfant prodige du Cotentin ainsi récompensé de son savoir-faire.

Détails à lire dans votre Pack Action économique de février 2019


La revenante

Valérie Fourneyron, son retour « aux ports »

Mise sur le banc de touche de la scène politique suite à sa défaite aux dernières législatives, la tripl’ex  (ex-députée de Seine-Maritime, ex-ministre des Sports, ex-maire de Rouen), revient enrichir de son expertise la préfiguration du futur établissement unique d’Haropa. Dans un pool de préfigurateurs emmené par une pure Parisienne, Catherine Rivoallon, sa présence rassure les Normands qui voient en elle le rempart à une confiscation des pouvoirs par Paris et la garante d’un équilibre des forces territoriales. Revenir aux affaires oui, mais pas pour rien !

  Lire le détail dans votre pack Action stratégique de février 2019


Le financeur du mois

NCI, les clés du coffre pour entreprendre en Normandie

Son dada ? Les PME régionales pourvu qu’elles soient prometteuses. Avec 16 millions d’€ investis dans 16 entreprises normandes en 2018, l’investisseur qui a débuté en 2001 avec une enveloppe 500 000€ pour entrer au capital des PME, est devenu un acteur majeur de l’actionnariat privé, aux reins solides et aux épaules carrées. Épaules sur lesquelles ont récemment poussé des ailes : un 3e bureau s’est ouvert à Lille en 2018 ! Normand de cœur… et conquérant dans l’âme.

Lire le détail du bilan 2018 de NCI dans votre pack Action économique de février 2019


Un parfum de Saint-Valentin

Pôles de compétitivité : l’union fait la labellisation

La saison des amours a commencé du côté des pôles de compétitivité… Désireux d’atteindre la taille critique pour conserver le précieux label attribué par l’État, les pôles normands ont entamé des parades de séduction auprès de leurs homologues des autres régions : Mov’eo auprès du RAVI d’Ile-de-France (pour créer une Mobility Valley), le pôle TES (Transactions électroniques sécurisées) auprès du pôle ligéro-breton Images & Réseaux, Valorial auprès du pôle Agri Sud-Ouest Innovation de Nouvelle Aquitaine et Occitanie, Nov@log avec I-Trans, pôle de compétitivité des Hauts-de-France… le secret de la labellisation est dans la mutualisation des forces et des talents.

Consulter le dossier « Pôles de compétitivité » dans votre pack Action économique de février 2019


Pour nous suivre à la trace…

3 sites indispensables

www.normandie360.fr
La plateforme de décryptage territorial

www.actions-et-territoires.com
La « maison-mère »

www.pronormandie.fr
Le premier agenda professionnel partagé à l’échelle d’une région

 

 

 

 

 

www.pdf24.org    Send article as PDF